Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Balade du 07-01-2023 sur la nécropole de Thiais.*

                                             

On y est, 2023 Débute sur la première animation dans la nécropole de Thiais avec un temps superbe, mais un peu frisquet avec 10 petits degrés Celsius au thermomètre.

                              

 Avant l'heure, c'est pas l'heure^^

                                            

Sur ce constat, le trajet est vraiment fluide jusqu’à ma destination, au point d’arriver vraiment avant l’ouverture de la grande porte avec un superbe ciel bleu en toile de fond.

                         

Juste pour le partage du ciel bleu^^

                                             

Au terme d’un moment à attendre, les portes sont ouvertes par le technicien en poste et la barrière sont franchies, en présentant mes civilités ainsi que mes vœux.

                                             

Ceci fait, je file à allure modérée vers le portail vert, dans l’espoir de surprendre quelques créatures qui auront tôt fait de se mettre à l’abri.

                                             

Pour l’heure, des Pies Bavardes (Pica pica) et des Corneilles noires (Corvus corone) un peu partout, jusque sur la friche.

                                 

Pies Bavardes (Pica pica)

                                             

Arrivé au bout du cimetière, je fais un demi-tour aussi discrètement que possible et coupe le moteur pour un moment de tranquillité, mais c’est sans compter avec la zone aéroportuaire voisine.

                                             

De plus, l’absence de couverture foliaire laisse parvenir le ronronnement de la A86 pour ajouter un peu plus de bruit s’il en était besoin.

                                             

Curieusement, ce sont les Grives mauvis (Turdus iliacus) qui sont les plus nombreuses au sol et dans les arbres, accompagnées de quelques-unes de leurs cousines les draines.

                              

Grives mauvis (Turdus iliacus)

                                             

Après un bon moment passé à cet endroit et les neuf heures approchant, je retourne vers l’entrée pour le début de la balade.

                                             

Sur la grande place, il n’y a aucun participant, même les plus fidèles sont absents, mon téléphone vibre pour un message et c’est un ami qui m’informe que ladite balade et pour la semaine prochaine.

                                             

Dire que je suis fortement dépité est un euphémisme monumental, malgré mon erreur, j’y suis, j'y reste, ce sera par conséquent une balade en solo.

                                             

C’est donc parti et en levant les yeux, je vois passer plusieurs Laridés qui me semble être des Goélands argentés (Larus argentatus) qui passent en plusieurs vagues consécutives.

                                 

Goélands argentés (Larus argentatus)

                                                

Alors que je n’ai pas encore quitté la grande place, un Pic vert (Picus viridis) vient se poser sur la pelouse à quelques mètres de moi pendant que je passe un if d’ornement.

                                             

L’oiseau redécolle immédiatement avant que je ne puisse faire la moindre photo pour mon regret.

Une Bergeronnette grise (Motacilla alba) me laisse entendre son cri, m’indique où la chercher, mais elle reste introuvable à la vue.

                                             

Il fait beau, mais la lumière n’est pas encore au top, de plus l’air est assez humide ce qui porte un peu plus loin les chants d’oiseaux entre autres.

                                             

Chaque rencontre avec un membre du personnel du site est une occasion d’échanges accompagnée le plus souvent de larges sourires.

                                    

Merles noirs (Turdus merula) 

                                            

Des Merles noirs (Turdus merula) fusent de l’if devant le jardin extérieur, des Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus) sont également présentes ainsi que des Rougegorges familiers (Erithacus rubecula).

                                             

Plus loin, le chant puissant du Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) me parvient sans mal, le contact visuel est bien plus facile avec la disparition foliaire, de plus, il y a des poursuites avec individus de l’espèce.

                   

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)

                                             

Pour ce matin, les Pigeons colombins (Columba oenas) sont en plus grand nombre que sur la dernière promenade ici.

                                             

Plusieurs Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis) me survolent et seules leurs formes sont localisées.

                                             

Ici, une Mésange charbonnière (Parus major), plus loin des Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris), je les avais vus en parade au-dessus du grand préau.

                                             

Certains individus prospectent d’anciennes loges de pic, avec parfois des matériaux dans le bec, il n’y a plus de saisons décidément.

                                    

Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris)

                                                                

Une Grive musicienne (Turdus philomelos) est entendue dans le lointain, mais ne sera jamais approchée.

                                    

L’autre espèce omniprésente sur la nécropole, est la Perruche à collier (Psittacula krameri), j’en contacte toutes les deux minutes et à l’occasion, en observe également en prospection de cavité.

                                             

Les températures actuelles autorisent bon nombre d’Écureuils roux (Sciurus vulgaris) à sortir de leur léthargie hivernale pour chercher de la nourriture, occasionnellement plusieurs individus dans le même arbre, et bien sûr pareillement au sol.

                          

Écureuils roux (Sciurus vulgaris)

                                                                  

Encore des turdidés, cette fois, la Grive draine (Turdus viscivorus) est assez proche pour tenter de l’immortaliser, même si le viseur électronique de mon nouveau boitier me déroute encore un peu, la stabilisation semble tenir ses promesses.

                                             

Un premier Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) est aperçu au moment où il décolle pour aller se poser plus loin, faisant s’envoler un nuage de sansonnets qui se nourrissaient au sol.

                                           

Grive draine (Turdus viscivorus)

                                                                            

Des Orites à longue queue (Aegithalos caudatus) sont entendues, puis aperçues, mais prennent immédiatement de la distance avec moi.

                                             

Plusieurs Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus) sont contactées au chant, ainsi que des Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) à l'instar des Troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes) de long en long.

                                             

Les perruches couleur sinople m’accompagnent tout au long de la balade, à un moment, elles débusquent une Buse variable (Buteo buteo) qui louvoie entre les arbres pour échapper à ses poursuivantes facétieuses.

                        

Buse variable (Buteo buteo)

                                                                                         

Sur la parcelle du grand cèdre, plusieurs passereaux sont aperçus, mais disparaissent trop vite pour être identifiés, puis un Geai de chênes (Garrulus glandarius) et contacté au moment où il plonge au sol de son perchoir.

                                             

Il me faut faire une trentaine de mètres pour tenter de le retrouver et il est toujours présent, grattant le sol au pied d’une haie.

                               

Geai de chênes (Garrulus glandarius)

                                                                   

L’instant d’après, il donne de violents coups de tête de droite et de gauche dans l’herbe comme s’il voulait nettoyer un objet.

                                             

Rien de moins qu’un gland et l’oiseau de repartir avec son butin issu de l’arbre qui lui apporte son nom.

                         

La friche qui n’en est plus une, m’offre les Pigeons ramiers (Columba palumbus), encore des perruches, plusieurs Pics épeiches (Dendrocopos major) s’activant dans des courses-poursuites animées de cris toniques.

                           

Pics épeiches (Dendrocopos major)

                                                                               

Un Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) détalle assez loin de ma position, je m’appuie sur le tronc d’un arbre pour tenter de le pixéliser, mais sans succès.

                                             

La chance tourne en ma faveur avec l’apparition d’une sublime crécerelle qui vient faire son fameux vol du saint esprit dans un beau carré de ciel bleu.

                                             

Le déclencheur enfoncé avec énergie me donne de suite une vingtaine de photos du rapace, je vérifie sur l’écran la qualité de mes prises de vues et quand je relève les yeux, l’oiseau de proie a disparu.

                                 

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)

                                                                     

Le temps passe, et j’ai le sentiment que le vent forcit un peu et vu l’heure, je remonte vers la sortie non sans accrocher du regard un groupe de Grands cormorans (Phalacrocorax carbo) qui ne volent pas si haut que cela pour mon plaisir.

                                             

Sur le chemin du retour, plusieurs groupes importants de Pigeons bisets (Columba livia) sont contactés et ce sera la dernière espèce de cette première balade de l’année sur ce site.

                                             

1) Pies Bavardes

2) Corneilles noires

3) Grives mauvis

4) Goélands argentés

5) Pic vert

6) Bergeronnette grise

7) Merles noirs

8) Rougegorges familiers

9) Grimpereau des jardins

10) Pigeons colombins

11) Chardonnerets élégants

12) Mésange charbonnière

13) Étourneaux sansonnets

14) Grive musicienne

15) Perruche à collier

16) Faucon crécerelle

17) Orites à longue queue

18) Mésanges bleues

19) Pinsons des arbres

20) Troglodytes mignons

21) Buse variable

22) Geai de chênes

23) Pic épeiches

24) Grands cormorans

25) Pigeons bisets

                                   

A) Écureuils roux

B) Lapin de Garenne

 



09/01/2023
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 179 autres membres