Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Balade du 12-03-2010 sur la nécropole de Thiais

Balade du 12/03/2010

sur la nécropole de Thiais

 

 

8h34, je fais des progrès, je suis même plus qu'à l'heure ce matin pour la sortie de Thiais car je suis déjà sur place.

 

En fait, la semaine précédente, j'ai reçus une information de première importance  vue de ma fenêtre et donc je venais en discuter avec le technicien qui me l'avais transmise d'où mon arrivée plus tôt que d'habitude.

 

Et  au moment où  j'en discutais avec Frank (la personne de l'info avec qui j'entretiens de super rapports), l'un des membres du personnel du cimetière de Thiais, Mark-Frédéric arriva, suivi de peu par Claudine.

 

Je leurs annonçais donc la première nouvelle, la mauvaise bien sur !

 

Une petite Chouette hulotte (Strix aluco) était tombé  de son nid lors des violentes bourrasques de la semaine passée, les bonnes nouvelles, c'est bien sur que la hulotte est nicheuse à Thiais, et que le petit rapace agressé par différents corvidés  fut capturé par des agents de la nécropole  pour être emmenée à Maison alfort  afin d' y être sauvée.

 

                                          Photos de Franck

 

Aux dernières nouvelles elle va bien, donc merci à tous pour la sauvegarde de cette espèce protégée et un petit cocorico pour Thiais car cela fait une espèce nicheuse de renom tout de même !

 

Là dessus, nous avons commencé la visite mensuelle,  en nous dirigeant de préférence vers le lieu où l'oisillon  avait été trouvé en essuyant une première averse et il y en aura d'autre au cours de la matinée.

 

Des moineaux, quelques mésanges, bleues et charbonnières suivit d'autres bleues, quelques pies nous avançons sous les goutes, nous passons sous une  corneille bien accroché à sa branche mouvementée par le vent et qui s'économise en attendant des heures meilleurs.

 

Enfin, un Pic vert  (Picus veridis) laisse son rire se faire entendre a travers les pelouses et les arbres encore nus pour certains, nous en verrons plusieurs traversant de le vol ondulant et puissant  pour aller se ficher sur quelque troncs de ci de là.

 

L'air saturé d'humidité nous transporte tous les bruits de l'activité humaine des vivants dans une sourdine omniprésente .

 

La courtoisie des agents du cimetière  ne sera pas démentie encore ce jour, à tour de rôles aux gré des rencontres, ils nous salueront  gentiment.

 

 

Notre groupe se séparera en trois à un moment pour des recherches plus étalées d'indices  de site de reproduction d'un certain oiseau  mais la pluie redoublant, nous prendrons la décision de continuer quand les cieux seront plus cléments !

 

Une musicienne nous tiendra en alerte quelque instant, quatre fusées vertes se percheront avec cinq de leurs semblables, les Perruches  à collier (Psittacula krameri) sont grégaires même durant la période de reproduction.

 

Les sansonnets sont partout, ils chantent en imitant plusieurs autres espèces ce qui nous fait tourner en bourrique, certains transportent de la nourriture avant de pénétrer dans leurs nids.

 

plus loin des Pigeons colombins (Columba oenas) sont observés, un Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) et entendu puis brièvement aperçu.

 

Les forcicias en fleurs jaune vif formeront un joli contraste avec le reste du feuillage encore un peu terne.

 

 

 

Un Rouge-gorge (Erithacus rubecula) sur une branche à plusieurs mètres de hauteur, puis un Accenteur mouchet (Prunella modularis) se laissera admirer en affirmant sa présence  sur le sommet d'une haie.

Une Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) laissera son chant arriver jusqu'à nos oreilles ainsi qu'une autre  Grive musicienne (Turdus philomelos), et enfin Claudine apercevra un Pic épeiche (Dendrocopos major) , puis un couple de Pinsons des arbres (Fringilla coelebs).

 

Bizarrement, nous passerons deux fois dans le secteur asiatique, ce qui nous donnera l'occasion de pouvoir admirer une femelle puis un mâle de Rougequeue noir (Phoenicurus ochuros), et un couple de grimpereau arpentant l'écorce d'un arbre à quelques mètres de nous.

 

Nous finirons la visite avec cette cerise sur le gâteau et un projet de sortie sur la plaine de Chanfroy à deux semaines de là.

 



23/04/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres