Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Tadorne de Belon Tadorna tadorna

Tadorne de Belon  (Tadorna tadorna)

 

Règne : Animalia

 

Embranchement : Chordata

 

Sous-embranchement : Vertebra

 

Classe : Aves

 

Ordre : Ansériformes

 

Famille : Anatidés

 

Genre : Tadorna

 

Espèce : Tadorna

 

 

Linnaeus : 1758

  

  

Chez nos voisins : Common Shelduck, Brandgans, Tarro Blanco, Bergeend, Volpoca .

   

J F M A M J J A S O N D

Présence annuelle et reproducteur en France.

           

              

De 58 à 71 centimètres de longueur, pour une envergure de 110 à 113 cm et accusant  un poids de 1100 à 1400 grammes, ce n’est pas un petit canard, c’est même le plus grand des canards de surface en France !

 

En outre une l’espérance de vie de ce canard migrateur est d’environ 16 ans.

 

Pour un observateur, même avec une expérience minime,  cette espèce ne procure aucune confusion possible.

 


 

La poitrine, les flancs, le ventre   ainsi que  le dos sont blancs, du roux  et du noir en larges zones viennent complémenter ce plumage bigarré les sous-caudales sont également teintées de roux.

 

La tête et une partie du cou semble noir, en réalité, la couleur est vert-bouteille foncée.

 

Le bec est rouge vif avec une protubérance nettement marquée chez le mâle, absente chez la femelle, les pattes des oiseaux des deux sexes sont roses.

 

Mise à part ce « détail », sur dessus du bec, le dimorphisme sexuel n'est pas très marqué.

 

Cette espèce semble avoir deux grandes aires de répartition dans le paléarctique, l’une sur le littoral de l’Europe du Nord-ouest, l’autre dans la région de l’Asie centrale.

 

La femelle de cette espèce semble vouer un attachement certain à son lieu de reproduction et tentera d’y revenir pour environ 80 % entres-elles, les couples n’étant pas unis à vie, seulement 55 % des mâles adopteront cette attitude quelque peu conservatrice.

 

Il niche dans de vieux terriers de lapins ou de renard, parfois dans un trou de vieille muraille, rarement au sol directement. Au printemps, la ponte est de huit  à dix œufs, l'incubation dure 29 à 31 jours environ, les canetons  seront volant au terme de 45 à 50 jours.

 

Ce tadorne  se rencontre sur le littoral, dans les estuaires, sur les côtes agrémentées d'étendues planes et sablonneuse, les plans d'eau pourvus qu'ils soient salés, mais aussi parfois dans l’intérieur comme sur les lacs réservoirs en arrière de Troyes dans l’Aube (10).

 

Comme tous les anatidés, le Tadorne de belon Tadorna tadorna perd presque toutes ses plumes de vol en même temps, mais pour lui, pas de plumage d'éclipse.

 

Alors, durant le mois de juillet, on peut observer  des centaines, voir des milliers de tadornes se rassembler, couples nicheurs et oiseaux non reproducteurs venus de plusieurs centaines de kilomètres à la ronde puis une fois le renouvellement du plumage effectué, les individus retournent dans leurs pays d'origine.

 

On appelle cela une migration de mue et cela semble particulier à cette espèce.

 

En attendant leur premier envol qui arrivera en un peu moins de deux mois, cette espèce de canard élève ses petits en crèche qui peut compter jusqu'à plusieurs dizaines de canetons et ceci par un effectif d'adulte assez réduit non nicheur afin que les parents, puissent reprendre des forces.

 

Il se nourrit en eau peu profonde, à la recherche de coquillages bivalves, de mollusques marins et en particulier une espèce de petit escargot du nom de Hydrobia, de crustacés et gastéropodes de mer, mais aussi des larves et autres insectes aquatique, en complément de ce régime, il y a des végétaux dans les près parfois assez éloignés de l'eau.

 

Dans l’antiquité, Aristote mentionnait des informations sur ce canard, ce qui donna à penser, à Monsieur Buffon que la civilisation grecque élevait cette espèce.

                  

Malgré son erre de répartition, ce superbe canard  est de catégorie monotypique.                       

         

        

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure

  

  

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur  Oiseaux.net où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

               

Tadorne de belon1.jpg

 

    

 

   

 

Autres ansériformes du site  ←

 

   

 

Recherches plus faciles

   



10/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres