Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Bernache nonnette Branta Leucopsis

Bernache nonnette  (Branta Leucopsis)

 

Règne : Animalia 

 

Embranchement : Chordata

 

Sous-embranchement : Vertebra

 

Classe : Aves

 

Ordre : Ansériformes 

 

Famille : Anatidé

 

Genre : Branta

 

Espèce : Leucopsis

                        

                       

Bechstein : 1803

                   

                  

Chez nos voisins : Barnacle, Goose Weißwangengans,  Barnacla Cariblanca, Brandgans, Oca facciabianca.

         

        

J F M A M J J A S O N D

Hivernant rare, mais régulier en France

               

                  

De 58 à 70 centimètres de longueur, pour une envergure située entre 132 et 145 cm et accusant un poids compris de 1400 à 2400 grammes, voilà les mensurations moyennes de cette petite bernache.

 

En outre, cet oiseau possède une longévité approchant les vingt ans.

 

Cette espèce de bernache  possède un plumage noir mat  du haut du ventre au sommet de la tête ne laissant de blanc que le front la zone des parotiques, la gorge et le menton formant ainsi  comme un genre de voile qui ressemble à celui des nonnes, ce qui lui a donné ce nom.

 

Les flancs, le ventre en avant et arrière des pattes les sous caudales sont blancs, le reste du plumage est gris cendre avec le bout des plumes noirâtres et un liseré blanc à l’extrémité de celles-ci.

 

Elle possède un petit bec triangulaire noir, les pattes sont également de cette couleur.

 

 

 

C’est une oie migratrice, mais il existe en France de petites populations dites férales en plus de groupes qui sédentarise çà et là, mais reste tout de même assez rare, c’est un oiseau sociable  que l’on rencontre assez couramment dans les collections aussi bien privées que dans les grands parcs ornithologiques.

 

Il n’y a pas de signe évident du dimorphisme sexuel, les deux membres du couple sont semblables, ils s’unissent pour une période de reproduction, mais cela peut être pour beaucoup plus s’il n’arrive pas un pépin à l’un des deux.

 

Du début du printemps à la fin août, elle se localise principalement dans la toundra au Groenland, au Spitzberg et en nouvelle Zemble où elle affectionne particulièrement les îles arctiques pour la période de reproduction qui débute quelques temps après le retour des oiseaux sur sites.

 

La reproduction a lieu courant mai, dans un nid tapissé des plumes ventrales de la femelle est très fréquemment placé dans les anfractuosités d'une falaise.

 

À l'instar de la Bernache à cou roux Branta ruficollis, notre nonnette cherche protection en plaçant dans la mesure du possible son lieu de nidification sous la zone d'influence d'un faucon, gerfaut ou pèlerin afin d'éloigner les prédateurs potentiels, comme le renard polaire ou encore certains mustélidés.

 

Chez cet anatidé, la ponte dans un nid tapissé d’herbes et de duvet  est en général de trois à cinq œufs, l’incubation assurée par la femelle seule alors que son compagnon monte la garde à quelques distances du nid, s’étale sur 24 à 25 jours environ.

 

Les oisons seront volant au terme de 40 à 45 jours, mais resteront dans le cercle familial jusqu’à la saison de reproduction suivante.

 

Septembre est le mois du départ pour la grande migration, comme la plupart des oies, celle-ci à un esprit grégaire vraiment développé et c'est en grandes troupes que l'on peut l'observer sur ses aires d'hivernage, cette espèce n’adopte pas le vol en V, mais préfère le vol en position compacte.

 

La Hollande,  l'Allemagne, l'Angleterre, voir la Belgique  l'accueillent pour la période froide sur les zones de prairies humides ainsi que dans les estuaires en eaux peu profondes.

 

Son régime alimentaire tout comme celui des autres membres du groupe Branta et essentiellement végétarienne, mais à l’occasion consomme d’autres plantes que celle consommées habituellement des insectes et petits mollusques sont parfois aussi ajouté à la carte du menu. 

 

Suite aux nombreux  problèmes récurrents avec les agriculteurs dans les zones d'hivernage,  il y avait jusqu'à il n'y a pas très longtemps une autorisation de chasser ces oiseaux.

 

La Bernache nonnette bénéficie d'une protection totale en France et cela depuis  l'arrêté ministériel du 17 avril 1981.

                       

Malgré son aire de répartition, cette superbe bernache est de catégorie monotypique.

               

             

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.

 

 

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur Oiseaux.net  où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

            

bernache nonnette 1.jpg

 

    

   

Autres ansériformes du site  ←

   

Recherches plus faciles

   



09/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres