Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Balade du 08-01-2022 sur la nécropole de Thiais.*

                           

Ce matin le ciel est complètement plombé et l’air est saturé d’humidité partout en Île-de-France.

Thiais affiche un ciel aussi terne qu’à l’opposé de la capitale et c’est peu de le dire.

                       

Plusieurs Corneille noires (Corvus corone) semblent s’accommoder facilement de la situation et un Faucon crécerelle (Falco tinnunculus), traverse la grande place pratiquement sous mon nez.

                  

Un Pic vert (Picus viridis) passe au vol puissant et chaloupé pour sortir des limites du cimetière en direction de l’américain d’en face.

                    

Arnaud est le premier à me rejoindre suivi d’Alain et Mihaela, Djamal, Joseph, Claire, Michel, Marc et un peu plus tard, Laurence.

                                 

                      

A 9 h passé, nous entamons la balade en direction, comme d’habitude de la parcelle N°1.

                                

Alors que nous sommes encore sur la grande place, quelques Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) semble vouloir se poser comme si le bitume était de l’eau, mais n’effleurent le sol que du bout des palmes.

                      

L’idée qu’elles voudraient peut-être se réchauffer les pattes est avancée par une éminence grise du groupe.

                            

Quelques Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) sont devinés et un Roitelet huppé (Regulus regulus) aperçu, plus qu’observé dans l’if à droite de la sortie.

                  

Les Perruches à collier (Psittacula krameri) sont bien présentes et une jaune est aperçue alors que l’attention de certains, est attirée par le vol de plusieurs grives.

                          

L'approche du jardinet extérieur nous offre la miroise en demi-teinte d’un Geai des chênes (Garrulus glandarius) et des Écureuils roux(Sciurus vulgaris) de-ci-de-là.

                 

Devant la partie des services techniques, un chat domestique entièrement noir est présent, tranquille, mais tout de même en maraude.

                    

Un Merle noir (Turdus merula) fuse devant nous d’un buisson d’ornement pour se réfugier rapidement dans un autre.

                      

La chance nous gratifiera de plusieurs individus de l’espèce de long en long sur la matinée.

                           

Les Pigeons ramier (Columba palumbus) sont également omniprésent un peu partout à l’unité ou en petits groupes.

                       

Rien à voir avec les rondes de Mésanges charbonnières (Parus major) parfois accompagnée de leurs cousines les Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus).

                    

Plusieurs Rougegorge familier (Erithacus rubecula) sont contacté, puis enfin observés.

               

La tâche reste plus ardue quant au Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) qui finira tout de même par se montrer.

                  

Pendant un moment, que des espèces déjà vues nous accompagnent, Michel repère un Pigeon colombin (Columba oenas) tranquille sur une branche alors qu’un Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) semble lui tenir compagnie.

                        

Parfois, on est surpris par l’apparition de vols de Pigeons bisets (Columba livia) assez nombreux, qui passent à vive allure avec le bruit caractéristique des ailes qui émettent un son particulier.

                    

Les Pies bavardes (Pica pica) ne sont pas en reste quant à leur présence, un peu plus que le Pivert, qui est néanmoins rencontré assez souvent.

                                       

Que ce soit pour la discussion ou le plaisir, Michel anime l’arrière-train ce qui ne l’empêche pas de trouver une nouvelle crécerelle.

                        

Il se permet également d’accrocher de surcroit une Grive draine (Turdus viscivorus) pour une belle observation collégiale.

                 

Devant, avec Djamal, nous contactons le Pic épeiche (Dendrocopos major) et un autre Goéland argenté (Larus argentatus) par contre sur la friche, il n’y a pas grand-chose.

                     

Alain Mihaela et Laurence passent par l’autre bout de la parcelle et « lève » plusieurs Grives mauvis (Turdus iliacus) que l’on ne retrouve pas.

                        

De notre côté, nous avons la chance de rencontrer une ronde importante d’Orite à longue queue (Aegithalos caudatus) pour une belle observation.

                              

Le temps et toujours aussi maussade alors que nous commençons à remonter vers la sortie et les mauvis sont contactées par Alain, ce qui ravit tout le monde.

                        

Le Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) et de nouveau aperçu, mais cela reste une gageure que de le pixeliser, autant que l’Accenteur mouchet (Prunella modularis) encore moins bien observé pour cette balade.

             

Il commence à pleuvoir lorsque nous arrivons vers le point de départ, nous faisons le log et tout le monde est remercié pour sa pugnacité à poursuivre la balade et c’est le moment de la séparation.

                      

Nous avons la chance en dernier ressort de rencontrer Franc qui nous apporte quelques nouvelles sur certaines espèces qui feront un peu mal tout de même pour les avoir manqués.

                         

Avec Alain, nous opterons pour une balade le lendemain au parc du Sausset avec des prédictions d’ensoleillement dès 9 h, puis à quelques-uns, nous finirons chez l’américain d’en face.

       

Corneille noires

Faucon crécerelle

Pic vert

Mouette rieuses

Pinsons des arbres

Roitelet huppé

Perruches à collier

Geai des chênes

Merle noir

Pigeons ramier

Mésanges charbonnières

Mésanges bleues

Rougegorge familier

Grimpereau des jardins

Pigeon colombin

Etourneau sansonnet

Pigeons bisets

Pie bavardes

Grive draine

Pic épeiche

Goéland argenté

Grive mauvis.

Orite à longue queue

Troglodyte mignon.

Accenteur mouchet.

 

 

Ecureuil roux

chat domestique

 



10/01/2022
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres