Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Plongeon arctique (Gavia arctica)

Règne : Animalia 

  

Embranchement : Chordata 

  

Sous-embranchement : Vertebra

  

Classe : Aves

  

Ordre : Gaviiformes

  

Famille : Gaviidae 

  

Genre : Gavia

  

Espèce : Arctica

  

  

Linnaeus : 1758

   

     

Chez nos voisins : Black-throated Diver, Prachttaucher, Colimbo Artico, Parelduiker, Strolaga mezzana.

  

J F M A M J J A S O N D

Hivernant peu commun mais régulier en France. 

  

  

De 58 à 73 centimètres de longueur,  pour une envergure de 105 à 125 cm  et accusant  un poids moyen de 2500 pour les femelles à 3500 grammes pour les mâles, cette espèce approche la taille de celle d’une oie.

 

En outre,  cette espèce à une espérance de vie d’environ 27 ans en moyenne.

 

En plumage nuptial, le front, le vertex, l’arrière du cou sont gris cendrés, les côtés du cou présentent des traces noires et blanches longitudinales

L’avant de ce dernier  montre une grande plage noire parfois violacée foncée, avec des petites marques blanches sur la gorge.

 

Le dessus des ailes, est noir ainsi que le dos avec une espèce de motif en forme de damier sur ce dernier.

 

Le plumage des ailes, présente en outre  des taches blanches, les flancs sont également de cette couleur.

 

La poitrine blanche et striée de longues et fines  lignes noires.

 

La position très en arrière sous un  corps fuselé, pour les pattes noires et bien sûr palmées, démontre un canard plongeur de haut niveau.

 

Les photos ci-dessous prises en  avril 2010  à  Landelies (Hainault) en Belgique, montrent un adulte au plumage intermédiaire nettement plus terne puisque presque entièrement gris cendré, plus ou moins foncé.

 

 272Q8398.JPG

 

Évidement, comme tous les Gavia, son régime est essentiellement piscivore, mais les invertébrés aquatiques ainsi que parfois des batraciens peuvent apporter un complément alimentaire.

 

Cet oiseau semble pouvoir descendre sans problème jusqu’à six mètres de profondeur pour capturer ses proies.

 

Cette espèce dont la maturité sexuelle arrive à l’âge de trois ans ne pond que deux œufs en général annuellement entre mai et juin selon le lieu de nidification, dont l’incubation dure environ 29 jours.

 

Même si les poussins nidicoles sont capables de se nourrir seul vers deux semaines, les parents les assisteront deux mois, encore.

 

A une certaine époque, cette espèce de plongeon hivernait aux environs du Japon, à ce moment-là, leur mode de pêche collective qui consistait à rassembler les petits poissons pour mieux les capturer attirait des poissons prédateurs plus gros  qui facilitaient à leur tour le travail des pêcheurs japonais, qui considéraient ces oiseaux comme des envoyés célestes.

 

Malgré un statut de protection total de cette espèce, il est malheureusement en déclin en Europe mais son statut international ne le conçoit pas comme problématique.

  

  

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.

  

  

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur  Oiseaux.net où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

   

Autres plongeons du site

Recherches plus faciles



04/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres