Balade du 30/06/2018 sur la nécropole de Thiais. - ballade, observations, photographies ornithologique.materiel d'obeservation des oiseaux, longue vue,

Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Balade du 30/06/2018 sur la nécropole de Thiais.

Balade du 30/06/2018

sur

la nécropole de Thiais.

     

Encore une belle journée en perspective apparemment, car ce matin c’est du grand bleu tout azimut quand j’ouvre les volets de la maison.

     

Près de trois heures que je suis rentré et il est bientôt celle de partir pour Thiais et la balade mensuelle de la nécropole.

     

Le seul bémol au tableau, cette vilaine et lancinante douleur au genou gauche qui semble vouloir perdurer pour un bon moment encore.

     

Reste que je ne sais pas si la marche à pied même pour assouvir sa passion, est le meilleur moyen de guérir de ce genre de gène.

     

La route bien que saturée de véhicules, ne reste pas moins roulante et j’arrive de bonne heure devant le cimetière.

     

Le début de la balade étant vers 9h, je file sur la zone de la friche comme à mon habitude quand j’en ai le temps.

     

Ici ou là, ce sont les Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris) qui sont les plus visibles, en fait ils sont partout.

   

UE8A8517 Etourneau.jpgÉtourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris)

     

Quelques passereaux aperçus rapidement et après quelques minutes,  je stoppe la voiture devant le grand portail vert.

     

Le moteur coupé je laisse le calme revenir pour voir deux ombres faire rapidement des cercles plus ou moins concentriques dans le ciel.

     

Quelle chance, deux Faucons crécerelle (Falco tinnunculus) volent ensemble au-dessus de moi, peut être des jeunes de l'année.

  

UE8A8488 Faucon crécerelle.jpgFaucons crécerelle (Falco tinnunculus)

    

Nous les reverrons certainement quand nous reviendrons dans le secteur un peu plus tard dans la matinée.

     

Mon attention et également attiré par le vol encore plus rapide des Martinet noirs (Apus apus), environ une vingtaine dessinant de larges arabesques que je regarde un bon moment à m’en tordre le cou.

 

UE8A8523 Martinet noir.jpgMartinet noirs (Apus apus)
     

Puis un coup d’œil sur ma montre et c’est déjà 9 h 05, je remonte dans le C4  pour retourner vers l’entrée.

     

Quand j’arrive sur la grande place, la déception est totale, il n’y a personne d’autre que moi pour la balade, mais bon, hauts les cœurs, on y est, on y reste, certainement un petit problème de communication.

     

J’attends jusqu’à neuf heures quinze, d’autant que le chant de Verdier d’Europe (Chloris chloris) me parvient du haut des grands peupliers situés devant le bâtiment de la conservation et je tente une observation.

     

Je ne saurais dire avec certitude combien il y en a, mais j’arrive à situer au moins quatre mâles, mais par moment on pourrait croire qu’ils sont plus nombreux.

     

Un Accenteur mouchet (Prunella modularis) sautille sur les marches donnant accès à l’établissement, reste qu’à ce moment-là je n’ai que mes jumelles autour du cou, l’appareil photo est resté dans la voiture.

     

Quelques Troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes)  installer de façon éparse se manifesteront de long en long à commencer par le premier tout proche de la sortie quand je passe devant pour me rendre à la parcelle N°1.

     

Des Pies Bavardes (Pica pica) arpentent la parcelle du Carré militaire, à l’opposé, une puis deux petites formes se déplacent de façon désordonnée.

     

UE8A8528 pie bavarde.jpgPies Bavardes (Pica pica)
     

Je n’ai pas le temps d’ajuster mes jumelles, qu’elles ont disparues et j’ai beau scruter du regard elles ne sont plus là.

     

Un nouveau traîne buisson se fait entendre, je l’aperçois assez rapidement, mais il y a des jours où les observations restent plus ardues que d’autres.

     

De plus, la couverture foliaire étant assez dense, les volatiles ont tôt fait de se dissimuler.

     

Je jette un œil au jardin extérieur puis par-dessus la première grille du centre technique et j’ai la chance d’y voir plusieurs Moineaux domestiques (Passer domesticus)  posés au sol, faisant de petits sauts.

     

Le simple fait de vouloir prendre mon appareil photo sème la panique et malgré ma prudence, les cinq piafs s’envolent comme une volée de moineau ^^. ( Facile).

     

N’empêche que je suis assez heureux d’avoir eu la chance de la rencontre.

     

Là-dessus, je retourne sur mes pas  pour rester sur le sol des allées afin de conserver une stabilité toute relative et en lançant un regard vers le Pavillon national de la Serbie, je revois les deux oiseaux qui m’avaient échappé plus tôt.

     

Une pointe d’émotion me prends, j’ai reconnu de suite au jizz le premier des deux passereaux remuants.

   

UE8A8536 Rougequeue noir.jpgRougequeue noir (Phoenicurus ochruros)

     

Reste que mes yeux sont totalement collés aux jumelles, comme pour obtenir une confirmation, un puis deux Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) il y avait vraiment un moment que je n’en avais vu sur site.

     

j’en suis encore à relire ce que je viens d’écrire et je retourne à la miroise des deux petits passereaux.

     

La Perruche à collier (Psittacula krameri) est omniprésente sur le cimetière, les individus adultes ou juvéniles se déplacent tout aussi bruyamment, en fait l’espèce restera avec moi durant presque toute la balade.

     

UE8A8616 Perruche à collier.jpgPerruche à collier (Psittacula krameri)
     

Un monument de mémoire constitue un perchoir de choix pour un nouvel accenteur, celui-ci semble m’observer avec insistance.

     

Trois grives passe au vol, trop rapidement pour que je puisse les déterminer et comme je ne tiens pas une forme olympique ce matin, je laisse rapidement tomber cette observation de plus en plus lointaine.

   

UE8A8560 accenteur.jpgAccenteur mouchet (Prunella modularis)
     

Au-dessus de moi, j’entends des roucoulement, rapidement je reconnais le Pigeon colombin (Columba oenas),  j’ai même la chance d’en voir deux dont l’un prend la pose un instant.

    

UE8A8581 Pigeon colombin.jpgPigeon colombin (Columba oenas)
     

A contrario, une Grive musicienne (Turdus philomelos) ne me laissera aucune chance de la pixéliser, je me contenterais de bien écouter son chant.

     

La Mésange charbonnière (Parus major), me signale sa présence, je vois même à plusieurs reprises des adulte nourrissant des jeunes.

     

Il en est de même pour les sansonnets, des adultes fouillent les hautes herbes pour y glaner des invertébrés  afin de les distribuer à  de jeunes ogres à l’appétit insatiable.

    

UE8A8510 Sansonnet -larves.jpg

Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris)

     

A-peu-près en face du préau, le second carré militaire où je vois une Grive draine (Turdus viscivorus) au sol, j’en verrais une autre sur une autre parcelle, mais pour le moment la distance qui me sépare de la friche me rappelle la vilaine douleur de mon genou gauche.

   

UE8A8589 c'est loin..jpgC'est loin et une fois arrivé là-bas, il faudra revenir!
     

Deux Merles noirs (Turdus merula) adultes sont côte à côte au sol, tout deux sont des mâles et ne semblent pas vouloir se chercher querelle.

     

Le cri de contact du Pic épeiche (Dendrocopos major) est entendu à nouveau, un oiseau de l’espèce remonte l’allée en volant et vient à ma rencontre, quel superbe oiseau bariolé tout de même.

     

Au-dessus des arbres et donc totalement invisible de ma position, j’entends les cris caractéristiques d’un ou deux faucons, ceux déjà vu, d’autres, je ne me déplace pas assez vite pour trouver une trouée vers le ciel, dommage.

 

Cela n’empêche pas les Mésange bleues (Cyanistes caeruleus) d’aller et venir d’un arbre à l’autre, accompagné parfois un chant bien reconnaissable.

     

Un Pigeon ramier (Columba palumbus) pratique le vol pendulaire, je le regarde un moment et après plusieurs montées et descentes, il fini par disparaitre.

     

Chose rare pour moi, une Corneille noire (Corvus corone) semble vouloir m’accorder le privilège de lui tirer le portrait et cela à peu de distance, à moins que la bestiole emplumée, n’est sentie que je ne pourrais vraiment pas lui courir après.

     

UE8A8505 Corneille noire.jpgCorneille noire (Corvus corone)
     

Encore et toujours des sansonnets et ce que je crois reconnaître comme un jeune Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula) qui se dissimule dans une haie à mon passage.

    

UE8A8594 Rouge-gorge juv.jpgRouge-gorge familier (Erithacus rubecula)
     

Le premier et le seul écureuil roux (Sciurus vulgaris) de la matinée et aperçu très rapidement au moment  où il bondit du sol vers un tronc pour l’escalader à toutes vitesses.

     

J’arrive enfin sur la friche et sur ma gauche je perçois le chant d’une Fauvette à tette noire (Sylvia atricapilla) et ce sera le seul contact d’un oiseau du genre pour ce matin.

     

272Q3676 30-06-2018.jpgFauvette à tette noire (Sylvia atricapilla)
     

Arrivé devant le portail vert je contacte à nouveau le Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) son chant est parfaitement reconnaissable et je n’ai le droit qu’à une observation fugitive de l’oiseau.

     

Un rapace cercle au-dessus de la partie dégagée et s’éclipse à ma vue derrière la rangée de platane, un faucon assurément, je veux en avoir le cœur net et me précipite à la suite de l'oiseau de proies.

     

Mon genou ne tient pas la route et je prends une gamelle magistrale avec une douleur incroyable dans cette partie de la jambe.

     

L’avantage d’être seul, c’est que personne ne se moque de moi, le désavantage, c’est que je dois me relever également seul.

     

Je me repose donc quelques instants en m’appuyant à la benne qui se trouve là, seulement  le temps de laisser passer la douleur fulgurante et de voir un rouge-gorge adulte venir à quelques pas de moi.

     

En boitillant, je regagne la friche et l’oiseau de proie est toujours visible, mais a pris de la hauteur, c’est un Faucon hobereau (Falco subbuteo).

     

272Q6253 30-06-2018.jpgFaucon hobereau (Falco subbuteo)
     

il y a un bon moment que je n'en avais vu ici et j'en parlerais à Franck à l'occasion.

           

Je reste là, un moment à découvert, sous un superbe soleil, lumineux, mais  surtout assez chaud et il n’est que onze heures du matin.

     

Le premier Geai des chênes (Garrulus glandarius) est aperçu,  un seul, là où le mois dernier nous en avions observé plus d’une douzaine, chaque balade reste différente, vraiment.

     

Ici, il y a également  une parcelle quasiment entièrement planté de céréale et cela ne m'étonne même pas, un Goéland argenté (Larus argentatus) me survole puis s'éloigne.

  

UE8A8625 Céreale.jpgParcelle plantée de céréale!
     

En m’approchant de la limite séparative face au centre commerciale, j’entends des verdiers ainsi que des Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis).

     

Je me rapproche pour tenter une observation de ces superbes fringiles, mais la troupe des petits oiseaux reste caché assez haut dans la frondaison et ce ne sont que des ombres furtives que je vois à contre-jour qui plus est.   

 

UE8A8632 Chardonneret.jpgChardonnerets élégants (Carduelis carduelis)
     

Dans ce secteur, les Pigeons biset (Columba livia) sont légions, plusieurs groupes se posent puis redécollent comme ils sont venus.

     

Remontant vers la sortie, je crois en avoir fini avec les observations, c’est compter sans la chance, en effet un Épervier d’Europe (Accipiter nisus) glisse sur l’air.

 

272Q6208 30-06-2018.jpgÉpervier d’Europe (Accipiter nisus)
     

Même si je tente une photo réflexe avec plus ou moins de réussite, je m’abstiens de rééditer le geste de précipitation qui m’a projeté au sol un peu plus tôt.

     

Je regarde tranquillement si la photo est correcte, car le rapace à continuer tranquillement sa prospection aérienne et a disparu de ma vue.

     

Me voilà arrivé derrière le bâtiment de la conservation, assez content d’avoir réussi à finir ma boucle, même en solo, cela valait la peine, d’autant qu’un couple de Tourterelles turques (Streptopelia decaocto) arrive et se perche à moins de 15 mètres de moi.

    

UE8A8659 Tourterelle turque.jpgTourterelles turques (Streptopelia decaocto)
     

Une chance, ce n’est pas l’espèce la plus courante rencontrée ici, pourtant cette espèce depuis des décennie, voit son aire de répartition s’agrandir vers le nord-ouest et on en parle peu.

     

Je retrouve la voiture que j’avais judicieusement garé à l’ombre pour relire ma liste et en entendant le rire sarcastique du Pic vert (Picus veridis), je m’aperçois que je ne l’ai même pas inscrit sur ma liste.

     

D’autant que j’en ai aperçu plusieurs perchés sur un tronc vertical ou en vol, traversant des parcelles dans la matinée.

     

UE8A8612 Pic vert juvénil.jpgPic vert (Picus veridis) juvénile.
     

J’avais mis des cannettes de boissons dans un sac isotherme et c’est avec délice que j’en consomme une, sous le chant des verdiers toujours présents dans les grands peupliers.

     

Reste que c’est la fin de la balade et je passe voir le technicien pour l’informer du nombre d’espèces contactées et je rentre tranquillement à la maison, normalement les bouchons sont dans l’autre sens, cela devrait aller.

     

Sauf demande, normalement je ne reviendrais ici, qu’en septembre,  donc je souhaite un bon été au Gardien de faction et me voilà parti.

 

""""""" Petite erreur de ma part, il y a  bien une balade le 11/08/2018 de prévue sur la nécropole de Thiais.""""""""

Désolé, l'émotion certainement ^^

     

1) Étourneau sansonnet

2) Faucons crécerelle

3) Martinet noirs

4) Verdier d’Europe

5) Accenteur mouchet

6) Troglodytes mignons

7) Pies Bavardes

8) Moineaux domestiques

9) Rougequeue noir

10) Perruche à collier

11) Pigeon colombin

12) Grive musicienne

13 Mésange charbonnière

14) Grive draine

15) Merles noirs

16) Pic épeiche

17) Mésange bleues

18) Pigeon ramier

19) Corneille noire

20) Rougegorge familier

21) Fauvette à tette noire

22) Pouillot véloce

23) Faucon hobereau

24) Geai des chênes

25) Goéland argenté

26) Chardonnerets élégants

27) Pigeons biset

28) Épervier d’Europe

29) Tourterelle turque

30) Pic vert

 

A) Écureuil roux



10/07/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 120 autres membres