Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Avocette élégante (Recurvirostra avosetta)

Règne : Animalia 

 

Embranchement : Chordata 

 

Sous-embranchement : Vertebra 

 

Classe : Aves

 

Ordre : Charadriiformes

 

Famille : Recurvirostridae

 

Genre : Recurvirostra

 

Espèce : Avosetta

           

           

Linnaeus : 1758

             

              

Chez nos voisins : Pied Avocet, Säbelschnäbler, Avoceta Común, Kluut   Avocetta.

                               

                 

 J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

        

     

De 42 à 45 centimètres  de longueur pour une envergure située entre 77 et 80 cm pour un poids compris de 250 à 400 grammes, cette espèce d’avocette possède une espérance de vie d’environ 25 ans en moyenne.

 

C’est un oiseau limicole proche de l’échasse, mais avec de longues pâtes grises-bleutées, elle ne peut être confondue lors d’une observation dans des conditions normales, en effet son bec noir, fin, effilé et fortement incurvé vers le haut supprime tous doutes à son égard.

 

Donc un plumage presque entièrement blanc, à l’exception d’une zone noire qui englobe la partie haute de la tête de la hauteur du bec en passant sous les yeux jusqu’en arrière de celle-ci  pour descendre sur  l’arrière du cou, le manteau, les scapulaires, les petites et moyennes couvertures, enfin  les primaires sont également de cette couleur.

 272Q0143.JPG

Souvent, les oiseaux de cette  espèce trouvent un conjoint avant d’arriver sur le site de reproduction, entre la mi-avril et la mi-mai, la parade nuptiale complexe est exécutée puis s’ensuit l’accouplement.

 

Le territoire défini et défendu âprement aux abords d’une zone humide avec un plan d’eau peu profond, suivant la disponibilité, fréquemment en petit groupe de plusieurs couples et  même en colonies mixtes de temps à autres,  mais assurément, là où la nourriture est abondante en vue du nourrissage des jeunes à venir.

 

Le nid est une simple cuvette garnie d’une bonne quantité de végétaux installé sur le sable, au milieu des galets, dans une petite dépression du sol ou encore parmi les herbes, la femelle y dépose trois ou quatre œufs dont l’incubation à tour de rôle effectuée par les futurs parents, dure de 23 à 25 jours.

 

Les petits de l’avocette sont  nidifuges et leur duvet de naissance à peine sec il commence l’exploration de leur territoire pour déjà se trouver de quoi se mourir, ils seront totalement emplumés vers 40 jours, certains d’entres eux seront encore dépendant de leurs parents un certain laps de temps.

 

Son régime alimentaire est constitué d’insectes de surface, de vers, ainsi que de petits crustacés, on peut l’observer avançant d’une démarche gracieuse le bec dans l’eau avec un mouvement pendulaire pour capturer ses proies.

 

C’est un oiseau inféodé aux zones humides, estuaires ou lagunes saumâtre et donc il subit de fortes menaces du fait de la dégradation de ses lieux de nidification, mais ne semble pas suscité d’inquiétude pour le moment de la part des spécialistes de l’UICN.

 

En France, depuis le 17 avril 1981 et par  un arrêté ministériel, ce limicole, bénéficie d’une protection totale, bien sûr il est inscrit à l’annexe 1 de la directive oiseaux de l’union européenne.

 

 

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.

 

 

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur Oiseaux.net   où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

 

 

                  

Autres  Récurvirostridés ←

   

Recherches plus facile

 


17/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres