Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Océanite tempête (Hydrobates pelagicus)

Règne : Animalia

   

Embranchement : Chordata 

    

Sous-embranchement : Vertebra 

    

Classe : Aves

    

Ordre : Procellariiforme

      

Famille : Hydrobatidae

    

Genre : Hydrobate 

    

Espèce : Pelagicus

    

    

Linnaeus :  1758

    

  

Chez nos voisins : European Storm-petrel,    Sturmschwalbe    , Paíño Europeo, Stormvogeltje    Uccello delle tempeste.

               

             

  J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

             

            

Alors, ici  il s’agit d’un petit gabarit, puisque cet oiseau pélagique, c'est-à-dire qui passe le plus clair de son temps en haute mer possède une longueur de 14 à 18 centimètres pour une envergure comprise entre 36 et 39 cm d’envergure et affichant  un poids d’à peine 23 à 29 grammes, ce qui fait de lui l’oiseau de mer le plus petit sur les mers européennes.

 

Pour un piaf qui affronte quotidiennement les éléments marins, avouez que c’est un poids plume mais, qui a tout de même une longévité d’environ 20 ans, même si le record européen est de 33 ans et 10 mois.

 

Il portait autrefois le nom de pétrel tempête, le nom d’Oceanite viendrait selon la mythologie grecque des Océanides, les nymphes de la mer, filles de Thétis et d’Océan, elles personnifiaient les vagues !

 

Son plumage est brun noir dans presque sa totalité à l’exception d’une plage blanche assez large sur le croupion et les côtés de celui-ci.

            

 

big_photo_395730_8082847_2010102838508976.jpg
 

Les pattes et le bec, sont noirs. Ce dernier composé de plusieurs plaques cornées comprend également un tube sur le dessus qui sert à rejeter le sel de l’eau de mer, car l’oiseau possède à l’instar des fulmars des glandes qui permettent la séparation du sel de l’eau de mer afin que l’oiseau, puisse la consommer.

 

C’est une espèce hauturière, donc il regagne la terre pour la période de reproduction et pour ce faire, cette espèce grégaire niche  en colonie de quelques couples sur des îlots assez isolés et de petites tailles le nid souvent installé dans un ancien terrier de lapin, le vieux nid d’un macareux ou d’un puffin ou bien encore  une anfractuosité de rocher d’on l’axé peu parfois se faire par un tunnel de plusieurs mètres de longueur.

 

La maturité sexuelle de cette espèce n’étant atteinte que vers l’âge de quatre ou cinq ans, il lui faut prendre patience pour nicher la première fois de sa vie.

 

Quand la femelle est enfin mature, elle dépose un seul œuf entre le mois de mai et celui de juin selon l’endroit pour nidifier, l’incubation dure environ 40 jours et les oisillons totalement nidicoles ne prendront leur premier essor, que vers l’âge de 70 jours.

 

Bien sûr son mode de vie l’oblige à trouver la totalité de sa nourriture ainsi que celle de sa progéniture dans le milieu halieutique, on peut également observer cet oiseau de la taille d’une Hirondelle rustique (Hirundo rustica) soit, voler à vive allure aux ras des flots ou bien encore voleter avec hésitation, ses deux pattes, aussi courtes que palmées pendante comme s’il cherchait sans cesse à ce poser sur une vague.

  

C’est un oiseau migrateur qui passe la période hivernale au large des cotes africaines dans l’Atlantique sud-est  mais, pour ma part, c’est sur le Plateau de Rochebonne à quelques milles des pertuis charentais par le biais d’une sortie en mer organisée par la LPO Charente maritime que j’ai pu l’observer avec d’autres passionnés.

  

En effet, chaque année il y a dans les eaux françaises, des retardataires et ou des hivernants venus notamment des Îles Féroé, d'Islande ou de Norvège par exemple

  

Il suit parfois avec plusieurs membres de son espèce, mêlé à la « meute » des oiseaux qui sont « accroché »  derrière  les bateaux de pêches en pleine mer pour trouver de petits bouts de poissons flottants à la surface ainsi que ceux des observateurs qui activent une traine justement pour pouvoir observer les oiseaux de haute mer, tant que ceux-ci ne sont pas proche des côtes.

  

  

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.

  

  

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur  Oiseaux.net où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

           

                

Recherches plus faciles ←



10/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres