Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)

Autres mouettes du site Mouette mélanocéphale  Larus melanocéphalusMouette pygmée hydrocoloeus minutus , Mouette tridactyle  Rissa tridactylaMouette de Sabine Xéna sabini , Mouette du Tibet Chroicocephalus brunnicephalus.

    

Les Goélands : 14

Les Sternes et Guifettes : 11

  

Chez nos voisins : Black-headed Gull, Lachmöwe, Gaviota Reidora, Kokmeeuw, Gabbiano comune.
    

Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)

 

Règne : Animalia

 

Embranchement : Chordata

 

Sous-embranchement : Vertebra

 

Classe : Aves

 

Ordre : Charadriiformes

 

Famille : Scolopacidae

 

Genre : Laridae

 

Espèce : Chroicocephalus

           

          

Linnaeus : 1766

           

          

  J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

Présente à l'année en France   .        

          

37 à 43 centimètres de longueur, pour une  située entre 94 et 105 cm, accusant  un poids compris entre 225 et 350 g, ce sont les dimensions pour cette mouette dont le dimorphisme sexuel n'est pas prononcé chez cet élégant laridé, le mâle et la femelle sont pratiquement identiques  dont la longévité atteint 32 ans environ.


En plumage intermédiaire ou hivernal comme sur la photo ci-dessous, l'oiseau présente un corps entièrement blanc, y compris la tête, le bout des rémiges et noir avec une tache blanche.

    

IMG_6809.JPG

Le bec et les pattes sont rouge vif, l'œil est noir, plus tard, au moment des pariades, il arborera un masque couleur chocolat foncé.


L'oiseau un tantinet acariâtre compagnon de Gaston la gaffe est une caricature de mouette rieuse, ainsi l'artiste  met' il  en valeur ce singulier personnage aux côté de son héros.

 

 big_photo_395730_7739138_201007235229441.gif


Cette espèce  s'installe aux bords des eaux saumâtres, marécages, estuaires, sur des îlots, d'un tempérament grégaire, il fonde avec ses congénères des colonies de quelques individus à parfois plusieurs milliers affin d’établir sa reproduction, la  ponte  est de deux à trois œufs, l'incubation dure entre  22 et 26 jours environ.


On peut la voir  voler au dessus de la surface de l'eau pour attraper les insectes parfois même les petits poissons qui se trouvent là.


Ce sympathique oiseau marin  appartient à la catégorie des opportunistes! Il est à l'affût de tout pour se nourrir.


Quand un de ses grands cousins goélands lui laisse de la place, on le trouve dans les ports, en meute derrière les chalutiers qui remontent leurs filets, comme beaucoup d'espèces de laridés, elle visite aussi les déchèteries pour assurer facilement sa pitance.


Dans l'intérieur, il suit également en groupe  le retournement de la terre par les charrues afin de pouvoir se saisir de vers, gros insectes et autres invertébrés.


Dans la colonie, les rieuses acceptent sans trop de problèmes l'installation de sternes de différentes espèces ainsi que sa petite cousine, (à peine plus petite)  la Mouette mélanocéphale (Larus melanocephalus)  pourvus que les nids soit au moins distants d'un mètre.


En effet, l'effet de masse permet de chasser les prédateurs de toutes tailles et de tout poil plus aisément.


Du fait de sa répartition mondiale de ce laridé, cette espèce semble tout de même être monotypique et  ne suscite pas d'inquiétude de la part des spécialistes de l'UICN, toutefois, comme d'autres petits laridés, celui-ci bénéficie depuis le 17/04/1981 par un arrêté ministériel d'une protection totale sur le territoire national français.

 

 

Son statut de conservation à l'UICN est jugé : Préoccupation mineure

 


Pour une fiche plus détaillé de cette espèce, rendez-vous sur Oiseaux.net   où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

 

 

Recherches plus faciles



31/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres