Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Cigogne noire Ciconia nigra

Autre cigogne  du site : Cigogne blanche  Ciconia ciconia , Tantale d'Amérique Mycteria americana.

 

 

Chez nos voisins : Black Stork, Schwarzstorch, Cigüeña Negra, Zwarteooievaar, Cicogna nera.

 

 

Cigogne noire (Ciconia nigra)

 

Règne : Animalia 

 

Embranchement : Chordata 

 

Sous-embranchement : Vertebra 

 

Classe : Aves

 

Ordre : Ciconiiformes

 

Famille : Ciconiidés

 

Genre : Ciconia

 

Espèce : Nigra

 

 

Linnaeus : 1758

 

 

  J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

 

Visiteur estival  et reproducteur en France, mais très localisé.

 

 

De 95 à 100 cm de long pour une envergure comprise entre 185 et 200 cm et accusant  un poids variant de 2500 à 3000 grammes avec pour compléter, une espérance de vie d’environ 20 ans, elle possède des dimensions plus modeste que  l’autre cigogne européenne.

 

En effet, en Europe, avec sa grande cousine la Cigogne blanche (Ciconia ciconia), ce sont les deux seules représentantes de la famille des Ciconiidés, moins abondante, car bien plus farouche que la blanche, son observation, se mérite. 

 

Cette espèce est facilement reconnaissable par son plumage presque entièrement noir profond à longue distance, mais possédant des reflets verts et pourpres métalliques sous certaines lumières et à faible distance d’observation.

 

 IMG_3017.JPG

 

Sa poitrine, son ventre, les aisselles et une partie de la couverture sous-alaire sont blancs, les deux sexes ont un plumage semblable, il n’existe pas de signe du dimorphisme sexuel, ses longues pattes dépassent assez nettement de la queue en vol, le bec, long, effilé, est  de couleur rouge.

 

Une tête assez petite au bout d’un long cou avec un bec large à sa base s’affinant sur la longueur pour finir en pointe de la même couleur que les pattes, autre détail de la tête qui ressort, un cercle orbital rouge qui fait ressortir un œil vif.

 

Les cigogneaux ont un plumage nettement plus terne que celui  des adultes nettement moins coloré que les adultes, lest pattes et le bec sont également plus sombre, presque bruns.

 

Pour se reproduire, elle aime les forêts dans lesquelles, il y a des cours d’eau et dès fin   du mois de mars, les couples pratiquent une parade nuptiale aux contorsions assez complexes ainsi que de longs vols en amoureux.

 

Le couple utilise le même nid que l’année précédente en y ajoutant des branches de tailles différentes, tapissé de feuille, de mousse ou d’herbe amalgamé à de la terre, il est toujours situé en hauteur, grands arbres, corniches de falaises avec comme impératif la présence d’eau à proximité, le support se doit d’être solide du fait de la taille cyclopéenne de l’édifice qui grandit d’année en année.

 

En général, la femelle dépose de trois à cinq œufs, dont l’incubation assurée par les deux membres du couple en alternance et dure de 38 à 42 jours, le nourrissage est assuré par les deux parents par régurgitation à même le nid.

 

Les jeunes prennent leur premier essor entre 65 et 70 jours, mais restent dans le giron familial,  car cette espèce est très grégaire.

 

Une fois la saison de reproduction terminée, cette superbe cigogne s’envole pour ses quartiers d’hiver.

 

Son régime alimentaire se constitue de poissons, mais aussi de batraciens, d’insectes, d’oisillons, de petits reptiles ainsi que des micros mammifères viennent agrémenter sa pitance quotidienne.

 

En Europe, les effectifs étaient estimés à environ 500 couples au début des années 2000, bien que quelques nouveaux site de reproduction aient étés découverts, la dégradation des zones humides donc, les sites de nidification, le dérangement, les accidents de tous genres notamment avec les lignes hautes-tensions, n’arrange en rien la situation de se superbe voilier aérien.

 

Pour ma part, je n’ai pus apercevoir ce magnifique oiseau que de très loin sur la région des grands lacs de Champagne Ardenne et un spécimen en captivité, car blessé.

 

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.

 

 

Pour une fiche plus détaillé de cette espèce, rendez vous sur  Oiseaux.net  où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

 

Recherches plus faciles



03/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres