Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Vanneau à queue blanche (Vanellus leucurus)

Autres vanneaux : Vanneau huppé Vanellus vanellus , Vanneau sociable Vanellus gregarius .

 

 

Autres  limicoles :

 

 

Chez nos voisins : White-tailed Plover, Weißschwanzkiebitz, Avefría Coliblanca , Witstaartkievit, Pavoncella codabianca.

 

 

Vanneau à queue blanche (Vanellus leucurus)

 

Règne : Animalia 

 

Embranchement : Chordata 

 

Sous-embranchement : Vertebra 

 

Classe : Aves

 

Ordre : Charadriiformes

 

Famille : Charadriidae

 

Genre : Vanellus

 

Espèce : Leucurus

 

 

 

Lichtenstein : 1823

 

 

  J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

 

Erratique rare en France.

 

 

De 26 à 29 centimètres de longueur, pour une envergure située entre 67 et 70 cm, accusant un   poids compris de 107 à 198 grammes, moins bien connu que son cousin, huppé, son espérance de vie, n’est pas souvent noté.

 

Le vertex, la nuque, le manteau, le dos, le croupion, ainsi que les scapulaires et  les petites couvertures, sont gris-brun cendré, la gorge et la poitrine, sont également de cette couleur avec parfois des teintes chamoisées ou lilas.

 

Une plage blanche enveloppant, les tertiaires, les secondaires  Les grandes et moyennes couvertures, ainsi que les alules.

 

Les rémiges primaires quant à elles, sont noires, le dessus des rectrices, est blanc immaculé, comme le ventre.

 

DSC03468 Vanneau à queue blanche.jpg

 

Le corps et supporté par d’assez longues pattes jaunes-vives, le bec, noir est relativement long pour un vanneau, enfin, l’œil brun, de taille assez importante, est cerné d’un cercle orbital rougeâtre à rosé.

 

Pour finir le tableau, la face de ce gracieux limicole, est blanchâtre ainsi que la région des parotiques, de part et d’autre de la tête.

 

Ce limicole haut sur pattes, se rencontre principalement au Moyen-Orient, dans les prairies inondables, les zones marécageuses, les rizières  ainsi que sur le  littoral et dans les estuaires comme ceux de l’Euphrate ou du Tigre par exemple, où l’espèce, semble plus concentrée dans cette région.

 

Si les populations se reproduisant en Irak démontrent un caractère sédentaire, même si elles s’éloignent quelque peu de leurs zones de nidification, celles d’Asie, sont carrément migratrices, puisqu’elles quittent leurs aires de reproduction dès la fin août pour passer la mauvaise saison du Nord-Ouest de l’Inde jusqu’au Soudant.

 

C’est dès le mois d’avril que cette espèce réinvestie ses quartier de reproduction, en colonies assez éparpillées, mais le plus souvent, mixtes, au contacte de glaréole, d’échasses voir de sternes.

 

La femelle s’attache à creuser une petite cuvette dans le sol qu’elle tapisse de quelques  d’herbes afin d’y déposer de trois à quatre œufs quelle couve seule sous la garde vigilante de son compagnon qui se charge de la sécurité du nid.

 

Les petits de cette espèce, sont bien sûr nidifuges et quittent l’abri qui les a vus naitre très rapidement pour suivre leurs parents sur les zones de nourrissages qui resteront sous l’aile protectrice de leurs parents quatre semaines environ.

 

Le régime alimentaire de ce vanneau est principalement constitué d’invertébrés aquatiques et mollusques  en eau peu profonde, mais il a la possibilité du fait de la longueur de ses pattes de choisir des rivages avec des fonds plus conséquents que d’autres espèces même s’il a une nette préférence pour les bestioles de surface.

 

Il ajoute également à ses menus, vers de terre et gros insectes comme, les sauterelles et les coléoptères.

 

C’est un oiseau inféodé aux zones humides, mais les spécialistes de l’UICN, n’ont pas d’inquiétude notable pour le moment au sujet de ce vanneau.

 

 

Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure

 

 

 

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur Oiseaux.net   où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous

 

 

Recherches plus faciles



28/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres