Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Petit gravelot (Charadrius dubius)

Autres gravelots : Grand gravelot Charadrius hiaticula , Gravelot à collier interrompu  Charadrius alexandrinus , Gravelot kildir  Charadrius vociferus , Gravelot de Leschenault Charadrius leschenaultii.

   

   

Autres  limicoles : ←

   

   

Chez nos voisins : Little Ringed Plover, Flußregenpfeifer, Chorlitejo Chico, Kleine plevier, Corriere piccolo.

   

   

Petit gravelot (Charadrius dubius)

   

Règne : Animalia 

     

Embranchement : Chordata 

   

Sous-embranchement : Vertebra 

   

Classe : Aves

   

Ordre : Charadriiformes

   

Famille : Charadriidae

   

Genre : Charadrius

   

Espèce : Dubius

   

   

Scopoli : 1786

   

   

  J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

   

   

De 14 à 15 centimètres de longueur, pour une envergure située entre 42 et 48 cm et accusant un poids compris de 30 à 50 grammes, cette espèce de limicole protégée en France, a une espérance de vie d’environ 10 ans.

   

Sur le dessus, les rectrices, la totalité de la couverture alaire, le dos, le manteau le vertex sont bruns, les sous caudales, le ventre, la gorge ainsi que la nuque sont blancs, une tache noire en forme de collier moins épaisse au centre de la poitrine, va d’une épaule à l’autre.

   

Sur le devant de la tête, le dessus du front est orné d’une zone noire qui part vers l’arrière pour former front laisse apparaitre une petite marque blanche, cette espèce ne présente pas de signe évident d'un trait loral qui englobe les parotiques et se rejoint à l’avant de la face en entourant le bec, le bas du u dimorphisme sexuel.

   

En plus d’être un peu plus élancé par ses formes, que son grand cousin,  un cercle orbital jaune vif le différencie un peu plus de celui-ci en période nuptiale.

   

 IMG_8744.JPG

   

Au vol, cette espèce ne possède pas de marque alaire ou si peu qu’elle  ne peut être décelée, ce détail est à noter, car c’est la seule espèce de gravelot qui n’en porte pas, le court bec est noir sur le culmen avec une base de la mandibule inférieure brun jaunâtre.

   

Cet échassier miniature, est répandu pratiquement partout en Europe jusqu’en Asie, il hiverne jusqu’en Afrique du nord, ce gravelot établit son territoire de reproduction dans l’intérieur des terres, près des zones humides les étangs ou lacs à sec, également dans les friches à végétations rases, mais son domaine de prédilection reste les gravières et les sablières dépourvues de toutes plantations.

   

Dès son retour d’hivernage et pour l'effectif qui ne sédentarise pas,d’avril à mai, le mâle s’installe sur son territoire et se lance dans des vols nuptiaux acrobatiques afin de séduire sa belle, en même temps il prospecte et visite plusieurs sites de ponte possible tout en continuant ses jeux amoureux.

   

Une fois l’accouplement concrétisé, le mâle laisse la femelle choisir l’emplacement de son futur nid, celle-ci entoure la cuvette de quelques galets de fragments de coquillages agrémentés de brins d’herbes puis y dépose quatre œufs dont l’incubation assurée par les deux parents à des intervalles variables, dure de 22 à 26 jours, les poussins nidifuges seront indépendants au terme de 21 à 24 jours.

   

Les couples installés au sud de la zone de reproduction on parfois le temps nécessaire pour élever une seconde nichée.

   

Le régime alimentaire de cette espèce est composé en majorité de différents insectes et araignées, les petits crustacés ainsi que les vers aquatiques viennent agrémenter le menu.

   

Sur les anciennes concessions d’extraction de granulat, quand elles sont transformées en bases nautiques de loisirs, c’est bien le dérangement par le genre humain qui est la cause principale de l’échec de la reproduction.

 

A noter que le Petit gravelot est une  espèce polytypique et  se décline en trois sous-espèce sur son aire de répartition, découvertes par trois personnes différentes comme suit : Charadrius dubius dubius par Scopoli, en 1786, puis Charadrius dubius jerdoni  par Legge en 1880  et enfin Charadrius dubius curonicus par Gmelin en 1789.

 

Le site Wikipédia, mondialement connu, présente cette espèce sous l’appellation de : Pluvier petit-gravelot avec le même nom binominal.
 
 
Son  statut de conservation à l’UICN est jugé : Préoccupation mineure.
 
 

Pour une fiche plus détaillée de cette espèce, rendez-vous sur Oiseaux.net  où une équipe fait un travail formidable de description sur des photos offertes par des bénévoles pour le plaisir de tous.

 

 

Recherches plus faciles



23/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres