Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Sortie mensuelle sur la nécropole de Thiais du Samedi 5 novembre (par michel)

Coucou


La sortie s'est bien passée et je t'ai même fait un C.R que je t'ai envoyé...

 

Mais qui m'est revenu. Mon PC débloque à plein tube, il se peut bien que cela vienne de chez moi.

 

J'essaye autrement (un simple petit copié/collé?).

 

Il semblerai que cela veuille bien fonctionner sauf pour les quelques petites photos que j'avais essayé de joindre mais vu leur qualité cela n'est pas si grave que ça.

   
  

Sortie mensuelle

sur

la nécropole de Thiais

du Samedi 5 novembre
  

  

J'arrive de bonne heure sur site pour assurer la sortie d'aujourd'hui; j'ai été promu chef par un coup de fil cette semaine de Stan me demandant si je pouvais le remplacer.

  

Je suis donc à pied d'œuvre pour accueillir les éventuels participants.

  

Je ne suis pas complètement seul, les habituels Etourneaux sansonnets s'activent devant l'entrée, entre les pelouses et les grands cyprès.

  

Sur ces même pelouse 2 Pies bavardes et 6 Pigeons bisets farfouillent à la recherche de se qui pourrait sans doute constituer leur p'tit-dej. En regardant passer 1 Corneille noire, j'aperçois Chantal qui est la première à me rejoindre.

  

Ensemble on se demande si nous seront nombreux ce matin; il est vrai que la météo n'est pas des plus favorable! Le ciel est presque noir et la pluie qui est tombée toute la nuit semble prête à remettre ça.

  

Je reste persuadé que les ornithos ne s'arrêtent pas à ça, aussi je leur laisse le quart d'heure réglementaire pour qu'ils puissent nous rejoindre.

  

Derrière nous, des petit cris : c'est un Troglodyte mignon qui semble s'impatienter (à moins que ce soit moi?) mais il reste encore 5 minutes. Seule apparition pendant ce lapse de temps, une Mouette rieuse en vol : ce sera la seule pour aujourd' hui.

  
Force est de constater que nous ne seront que 2 ce matin et vu le temps qui ne s'arrange pas nous décidons qu'il n'est pas utile d'attendre d'avantage.

  

Malgré tout nous ferons le tour "habituel" des fois que. Au moment où nous partons, un Pic vert s'envole de la grande pelouse du milieu. Il était sûrement là depuis un moment mais nous ne l'avions pas vu.

  

Cette fois ci c'est Franck qui stoppe notre élan, il nous hèle au moment où nous repartons. Il est tout content car il vient de recevoir les nichoirs à Hulotte qu'il avait demandé.

  

Mieux que ça, il va avoir aussi des nichoirs à hérisson et d'autres pour les passereaux. Les services de la mairie ne faisant pas les choses à moitié quand elle les fait, il semblerai qu'ils vont fournir d'autres cimetières tels que ceux d'Ivry et de Pantin et plus tard d'autres encore.

  

Nous discutons un peu de la meilleure fa&c cedit-on pour les installer et surtout à quelle hauteur. J'avoue que je ne sais pas grand-chose à se sujet. Ceux installés au bois de Boulogne me semblent bien bas mais est-ce que cela à de l'importance quand il s'agit de prédateur comme la chouette?? Nous nous quittons en se disant que nous rechercherons des infos à ce sujet.

  
Nous prenons donc sur la gauche. Ce n'est qu'arrivé au petit jardin que nous voyons nos premiers oiseaux: 4 Merles noirs et 5 Mésanges bleues qui s'activaient dans les petits arbres près du mur s'envolent dans le désordre.

  

En remontant le long de l'allée de platanes nous entendrons d'autres bleues et les cris bizarres d'un sansonnet. Une série de "Tics" de Rouge-gorge familier fait écho à un chant de l'un de ses congénère de l'autre coté du chemin.

  

Un Pic vert croise notre route, depuis notre départ c'est la troisième fois . Alors on conte 4 pic? Non, j'ai l'impression que c'est celui du début qui suit son bonhomme de chemin en s'arrêtant de temps en temps dans un arbre et s'envolant dès que notre route s'approche un peu trop de la sienne.

  

Il fini par passer par-dessus le mur d'enceinte du cimetière. Dans le genre "on les compte ou pas?", nous sommes survolés à plusieurs reprises par 1 Geai des chênes une fois dans un sens, une fois dans l'autre. C'est l'époque où il fait des réserves; celui là ne ménage pas ses efforts.

  

Nous n'entendons pas grand chose. En fait et c'est Chantal qui me le fait remarquer, nous n'entendons que les petits bruits produits par la chutes de feuille et des gouttes d'eau!

  

Au fond de l'allée nous entendrons enfin des mésanges, des Mésanges à longues queues et charbonnières et des bleues. Elles ne sont pas faciles à voir, c'est le moment où un petit vent se met à souffler et tout ce que nous arrivons à mettre dans les jumelles ce sont des feuilles qui bougent dans tout les sens!! Avec un peu de persévérance nous y arrivons quand même mais nous n'en voyons que très peu par rapport aux cris entendus.

  

Avec elles, 1 cri de Grimpereau des jardins qui semble tout proche, mais que nous ne trouverons pas. Puisque je suis charger, de part mon nouveau statu, de faire le compte rendu de cette sortie, je profite d'un joli Rouge-gorge posé sur la tête d'une madone pour m'essayer à la photo. Le gris ambiant et le manque de lumière n'aident pas les maigres ressources de mon petit appareil photo (pas montrable! Je réessaye un peu plus tard avec une pie et un peu de soleil).


Il n'y a pas grand monde ce matin, en fait il n'y a quasiment que Chantal et moi. Mais que voyons nous arriver? Une troisième participante en la personne d'Oriane qui nous cherchait aux détours des allées.

  

Un petit soucis de RER l'a empêché de nous rejoindre au début, mais petite chanceuse, Franck à qui elle a demandé quel direction nous avions pris en a profité pour lui montrer ses nouveaux jouets : les fameux nichoirs! Nous entendons des cris de pic mais en s'approchant c'est 1 Pigeon ramier que l'on voit s'envoler.

Au carré des indigents (je ne suis pas sur que c'est comme ça qu'il s'appelle) les affaires reprennent. Jusque là nous n'avions vu que quelques oiseaux plutôt silencieux. Là des Merles, des Mésanges et un troglo se manifestent.

   

Nous entendons même nos premières Peruches à collier. Deux rouge-gorges s'affrontent par chants interposés dans une querelle de voisinage.

  

Oriane entend taper. Ce sont 2 Pics épeiches qu'elle trouvera dans les frondaisons des arbres un peu plus loin. Il faut dire que les conditions météo on un peu changées depuis tout à l'heure. Le ciel gris foncé est devenu gris clair et il y même du bleu par endroit.

Nous assistons à un phénomène bizarre autant qu'étrange. Un écureuil, le premier, descend d'un petit arbre. Il est très foncé avec une queue presque noire. Arrivé au sol, il rebondit et court vers le haut de l'arbre. Mais au passage il est devenu tout roux clair! Il s'arrête pour nous regarder comme pour nous dire: "fortiche non?" Une ou deux minutes nous seront nécessaires pour éventer le tour : Le foncé est là, au sol, caché dans une touffe d'herbe et si une oreille ne dépassait pas de temps à autre, on aurait fini par y croire.

Malgré le radoucissement nous continuons la balade sans voir grand-chose pendant un bon moment. Par contre, dans l'allée des Noisetiers de Byzance nous trouvons toutes les corneilles et bisets du coin au sol. Si les pigeons farfouillent dans les feuilles mortes, certaines des corneilles s'acharnent sur les noisettes. Ce n'est pas le peu de voitures qui sont passées par là aujourd'hui qui les auront aidées à briser les coquilles.
  
Nous finirons la balade avec 1 Faucon crécerelle gentiment raccompagné aux frontières par 4 corneilles, 1 Pigeon colombin en vol et 2 Pinson des arbres. Passage dans les friches qui s'avéreront être désertes. Même un petit détour derrière chez Franck à la recherche d'éventuels Roitelets ne nous permettra pas de trouver de nouvelles espèces (même pas de nouveaux oiseaux!).


Matinée sympa même si nous n'avons pas vu grand-chose dans un cimetière presque vide et donc rien que pour nous. Dans une ambiance automnale magnifique avec toutes ses teintes et ses feuilles au sol pouvant nous faire oublier le bitume d'en dessous. Tous ces roux qui tranchaient d'avec les couleurs vives des nombreux pots de chrysanthèmes apportés ce mardi, avec même un rayon de soleil sur la fin. Que demander de plus?
  
  
1- Pie Bavarde (5)
- Pigeon biset (20 taine)
- Étourneau sansonnet (6)
- Corneille noire (25)
5- Geai des chênes (4)
- Troglodyte mignon (2)
- Mouette rieuse (1)
- Merle noir (6)
- Mésange bleue (10)
10- Rougegorge familier (6)
- Mésange à longue queue (4)
- Mésange charbonnière (5)
- Grimpereau des jardins (1)
- Pic vert (3)
15- Pigeon ramier (10)
- Pic épeiche (4)
- Perruche à collier (7)
- Faucon crécerelle (1)
- Pigeon colombin (1)
20 - Pinson des arbres (2)



15/11/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres