Oiseaux-balades

Oiseaux-balades

Ils vont autoriser officiellement le massacre des abeilles sans état d'âme. Pourquoi ?

Chère amie, cher ami,

C'est une mobilisation d'une ampleur sans précédent que nous avons lancée il y a un peu plus d'une semaine pour convaincre les sénateurs d'adopter l'amendement #StopNeonics : plus de 120 000 personnes, en France, ont envoyé un message direct aux sénateurs de leur département, et des milliers de citoyens d'autres pays européens ont envoyé des messages de soutien à cette action salvatrice pour les abeilles et l'environnement.

Dans certains départements, comme dans le Rhône, les sénateurs ont reçu jusqu'à 4300 messages d'un coup !

Du Nord à l'Isère, de la Moselle aux Pyrénées-Atlantiques, et jusqu'en Guadeloupe, la mobilisation a été exceptionnelle : un grand merci à tous ceux qui ont déjà participé !

Si vous n'avez pas encore envoyé votre message aux sénateurs de votre département, il est encore temps de rejoindre le mouvement : cliquez ici.

Car la bataille fait rage au Sénat, et il devient urgent de muscler notre action.

Le 24 juin dernier, les sénateurs de la commission des Affaires économiques sont montés au créneau pour torpiller l'amendement interdisant les néonicotinoïdes tueurs d'abeilles au 1er janvier 2016.

D'après ce groupe influent chez les Parlementaires, "L'impératif environnemental ne doit pas conduire à faire la guerre à l'activité économique". Autrement dit : "Quelque soient les conséquences des néonicotinoïdes pour les abeilles et l'environnement, ne mettez pas de bâtons dans les roues des agrochimistes !".

Ils osent nous sortir ce genre d'arguments, alors que l'INRA (l'Institut National de la Recherche Agronomique) estime aujourd'hui à 153 milliards d'euros par an l'action indispensable des pollinisateurs pour les rendements et la qualité des récoltes des agriculteurs !

On croirait entendre les porte-paroles de l'industrie agrochimique eux-mêmes défendre leur business, en évitant soigneusement de parler des centaines de millions d'euros d'aides et de subventions injectés chaque année dans le système agricole pour le maintenir à flot, et leur permettre d'écouler leurs poisons…

On ferait mieux de donner ces aides aux agriculteurs pour financer le passage à des systèmes tout aussi productifs, mais respectueux de leur santé, et bénéfiques pour l'environnement et les pollinisateurs dont dépendent leurs récoltes !

Mais pas du tout ! Non seulement les sénateurs de la Commission des Affaires Economiques rejettent tout net l'interdiction des néonicotinoïdes, mais en plus ils ferment la porte aux tentatives d'agriculture responsable prévues dans ce projet de loi : aide au financement de projets locaux d'agriculture durable, "zones prioritaires de biodiversité" à protéger absolument…

... ou les zones agricoles "propres" sans néonicotinoïdes proposées par la Ministre de l'écologie.

Toutes ces initiatives essentielles pour promouvoir une agriculture moins dépendante des pesticides sont rejetées par ces sénateurs, sous des prétextes économiques qui rappellent dangereusement le discours des grandes firmes de l'agrochimie…

Ne laissons pas les lobbies de l'agro-industrie avoir le dernier mot !

La semaine prochaine, le texte sera examiné par la Commission du Développement Durable du Sénat. Nous devons mettre une pression exemplaire sur l'ensemble des sénateurs pour s'assurer qu'ils ne cèdent pas à la pression de l'industrie agrochimique qui les pousse à abandonner l'amendement #StopNeonics, mais qu'au contraire ils votent cet amendement et interdisent pour de bon les pesticides tueurs d'abeilles sur le sol français.

Notre atout majeur dans ce bras de fer avec l'agrochimie, c'est que suite aux messages qu'ils ont reçus des habitants de leur département, plusieurs sénateurs courageux se sont engagés auprès de Pollinis à mener le combat dans l'hémicycle pour que leurs collègues adoptent l'amendement interdisant les pesticides néoniconitonoïdes.

Mais ils ne peuvent pas mener ce combat seuls : ils ont besoin de l'aide des citoyens pour faire face aux lobbies de l'industrie agrochimique et aux sénateurs qui leur sont favorables, et recueillir le vote d'un maximum de sénateurs.

C'est pourquoi, de notre côté, nous devons à tout prix continuer la mobilisation.

Si l'amendement #StopNeonics était adopté, il mettrait fin aux conséquences désastreuses de l'utilisation des pesticides néonicotinoïdes sur les pollinisateurs, l'environnement, la santé des agriculteurs et tout l'écosystème.

L'enjeu est crucial.

Pour soutenir l'action des sénateurs qui se sont engagés à nos côtés, nous devons obliger encore plus d'élus à se prononcer en faveur de l'amendement. Dès maintenant. Et pour ça, je ne connais pas de meilleur moyen que la pression populaire !

Aussi, si vous n'avez pas encore envoyé votre message aux sénateurs de votre département, cliquez ici pour le faire via notre formulaire automatisé.

Si vous avez déjà participé à cette action, s'il vous plaît, prenez quand même quelques minutes pour transférer ce message à vos amis. Expliquez-leur à quel point ce qui se joue, en ce moment même, au Sénat, est crucial pour les polinisateurs, l'agriculture et l'avenir alimentaire de toute la population.

Demandez-leur de prendre, eux aussi, quelques minutes de leur temps pour envoyer leur message à leurs sénateurs, et inciter leurs amis à faire de même.

Par effet boule de neige, j'espère que nous pourrons très vite doubler, voire tripler le nombre de signatures, et mettre sur les sénateurs une pression telle qu'ils ne pourront plus faire la sourde oreille aux appels de détresse des citoyens qui leur demandent de préserver leur santé et celle de leurs enfants !

Nous avons une occasion inouïe de cesser enfin le massacre à grande échelle des abeilles, et aller vers une agriculture plus saine, propre et durable, respectueuse de la biodiversité dont elle dépend.

Ne laissez pas passer cette chance : envoyez dès maintenant votre message aux sénateurs de votre département en utilisant le formulaire préparé par Pollinis, et mobilisez vos proches et tous vos contacts pour qu'ils rejoignent eux aussi le mouvement !

 

Un grand merci par avance.

Bien cordialement,

Nicolas Laarman

Délégué général de Pollinis

 

 

Pollinis   Association Loi 1901   143 Avenue Parmentier 75010 Paris   www.pollinis.org 

Pollinis est un mouvement citoyen européen, indépendant, à but non lucratif, qui mène des campagnes auprès des hommes politiques et des institutions européennes pour accélérer - en Europe et dans le monde - le passage à une agriculture durable, respectueuse de l'environnement et des pollinisateurs dont elle dépend. Pollinis repose entièrement sur les dons de citoyens engagés comme vous dans ce combat vital pour l'avenir de l'agriculture et de la planète, et ne reçoit aucun financement de gouvernements ou d'organisations professionnelles pour pouvoir conserver une parfaite indépendance vis-à-vis de tout pouvoir économique ou politique. Si vous souhaitez apporter votre soutien financier à nos actions, cliquez ici pour accéder à notre page de don sécurisée.



05/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres